Œuvres du Sahel – Horizon Burkina, une association à taille humaine, ouverte à tous, qui compte aujourd’hui une cinquantaine de membres.
L’association est basée en Picardie et en Normandie et l’équipe est entièrement bénévole.

Trombinoscope OSHB version web

Et notre présidente d’honneur, Danielle Danten !Equipe Danielle Danten2
Sans oublier Claude ancien président, François ancien vice-président hélas décédé prématurément, Louisette ancienne secrétaire, Agnès, Marcel et Gisèle ex-trésoriers et tous les autres qui ont fait notre association.

Sur le terrain au Burkina Faso, des correspondants dynamiques et engagés :

Sœur Elisabeth est burkinabée et professionnelle de santéIMG_4239[1]
Elle est également religieuse de la congrégation des sœurs de Sainte Marie de Torfou (Maine et Loire). Elisabeth est investie dans la santé depuis 1997 et nous l’avons rencontrée en 2017 alors qu’elle était responsable de la mission et de l’important centre médical de Temnaoré qui regroupe également une maternité, un centre de renutrition, un laboratoire et une pharmacie, sans oublier une ferme qui pourvoit aux besoins de toute la congrégation au Burkina. Plusieurs projets ont été rapidement initiés et menés à bien grâce à son dynamisme. Elle a été affectée au Tchad en septembre 2019 pour diriger le centre de lutte anti-VIH de Moundou, deuxième ville du pays.

Bila Sawadogo, coordonateur du Comité Baoré SolidaritéNotre correspondant Bila entouré des 2 apprenties
Il a impulsé et réalisé de nombreux projets de développement dans le secteur de Kokologho, un village situé à une quarantaine de kilomètres de Ougadougou sur la route nationale reliant la capitale à Bobo Dioulasso, seconde ville du Burkina Faso. Nous avons fait connaissance en octobre 2017 lorsque 5 membres de notre conseil d’administration ont visité le Centre de Formation Agro-Mécanique « Wend Panga » (« Dieu tout-puissant » en mooré), et un partenariat s’est rapidement noué.

Pierre Tapsoba, notre correspondant historique

06Ouaga20
Pierre Tapsoba (« l’archer » en mooré, par extension le chef de guerre, l’organisateur) fut le correspondant permanent de notre association pendant plus de 25 ans, après avoir été initialement représentant du Secours populaire.
Docteur en géologie, étudiant à Clermont Ferrand dans les années 60, il a exercé de nombreuses responsabilités, a été successivement Ministre de l’Equipement, des Transports et Communications, Ministre chargé des Affaires présidentielles, puis Ministre de la Santé, avant d’accomplir un mandat de député.
Fidèle à son village de Kabouda situé à une centaine de kilomètres à l’est de la capitale, il s’est employé, sur ses deniers propres d’abord, avec l’aide de notre association ensuite, à aider au développement du lycée et du centre médical de Zorgho, capitale de la province administrative dont dépend le village.
Il s’est également engagé pour le collège de Méguet qui draine les enfants de Kabouda, collège devenu lycée depuis la rentrée 2010. Si les enfants de Kabouda peuvent se rendre quotidiennement à Méguet, il n’en allait pas de même pour des jeunes résidant jusqu’à 30 km du collège et c’est ainsi que naquit l’idée du foyer de Méguet destiné à accueillir des enfants qui, sans cet hébergement, n’auraient pu suivre des études secondaires.
Pierre possédait le terrain, construisit le mur de clôture et deux premiers bâtiments, Œuvres du Sahel finança ensuite la réalisation de deux autres bâtiments, des sanitaires et d’un forage d’eau. Une ONG néerlandaise pourvut aux coûts de fonctionnement. Lorsque cette dernière se retira, notre association prit le relais en 1997 à travers la formule des parrainages.